Identification of sixteen grapevine rootstocks by RFLP and RFLP analysis of nuclear DNA extracted from the wood

  • J.-C. Bourquin
  • P. Tournier
  • L. Otten
  • B. Walter
Keywords: grapevine, rootstock, RFLP, identification, nuclear DNA

Abstract

Sixteen rootstocks of the Vitis genus have been identified by the RFLP analysis methodology with the restriction enzyme HinfI. Uniques or moderately repeated DNA sequences of the nuclear genome of the Chardonnay V. vinifera variety were used as probes. RFLP analysis of 5 clones of SO 4 (V. berlandieri x V. riparia) and of 3 clones of 41 B Mgt (V. berlandieri x V. vinifera) with 4 probes and HinfI did not lead to any polymorphism. This is not surprising because of the vegetative origin of the clones. A simple method of nuclear DNA extraction of wood is described for the grapevine. We propose now the RFLP analysis methodology to complement or to replace in certain cases the ampelographical methods of identification of the rootstocks. The extension of this application to the V. vinifera varieties is considered.

Identification de 16 porte-greffes de vigne par analyse RFLP, et analyse RFLP d'ADN nucléaire extrait à partir du bois

Nous avons identifié 16 porte-greffes du genre Vitis par la méthodologie d'analyse du polymorphisme de longueur des fragments de restriction (RFLP) de l'ADN avec l'enzyme de restriction HinfI. Pour cela, nous avons utilisé comme sondes des fragments d'ADN uniques ou peu répétés du génome de la variete Chardonnay de Vitis vinifera. L'analyse RFLP de cinq clones de SO 4 (V. berlandieri x V. riparia) et de trois clones de 41 B Mgt (V. berlandieri x V. vinifera) avec quatre sondes RFLP et l'enzyme HinfI n'a pas permis de différencier les clones d'un même hybride, dont les genomes sont extrêmement proches puisqu'ils sont obtenus de façon végétative. Nous présentons aussi une méthode simple d'extraction d'ADN nucléaire à partir du bois de vigne. Les analyses RFLP de cet ADN ont donné des résultats identiques à ceux obtenus avec l'ADN des feuilles. Nous sommes maintenant en mesure de proposer que la méthodologie d'analyse RFLP complète ou remplace dans certains cas les méthodes ampélographiques d'identification des portegreffes du genre Vitis. L'élargissement de cette application est envisagé pour les varietes de Vitis vinifera.

Published
2015-10-09
Section
Article